— Zhang Ziyi —

UN JOUR À FLORENCE AVEC ZIYI


« Tout ce qui est de Florence semble avoir la couleur d’un violet léger, comme du vin dilué », écrivait Henry James dans une lettre à un ami. Comme un mystère insolvable, une vision rare, Zhang Ziyi se promène dans les rue de Florence avec une discrétion féline qui découvre les couches cachées et mystérieuses d’anciens énigmes et secrets. Sa beauté désinvolte, spontanée et concrète s’illumine de joie pour des choses simples : un cappuccino parfait, une glace délicieuse, le sourire d’un passant. Yin et Yang, lys blancs et lys rouges : ce sont les opposés où se trouve le berceau de la beauté intemporelle.